Que mangent les lapins domestiques ?

Que mangent les lapins domestiques ?

Depuis quelques années, le lapin est devenu l’un des compagnons domestiques préférés. Mais il ne s’agit pas d’un animal aussi connu que le chat ou le chien. Et de nombreuses personnes n’osent pas en adopter de peur de mal s’en occuper. Alors, pour les aider, nous nous sommes posés la question de savoir ce que mangent les lapins domestiques. Le lapin est un animal qui a des besoins alimentaires très spécifiques. Non seulement pour leur bien-être physique, mais surtout pour leur santé qui dépend entièrement de leur alimentation. C’est pourquoi il est important de connaître en détail ses habitudes et ses besoins.

Ils ne mangent pas que des carottes

Avant d’aller plus loin dans cet article, soyons clairs sur une chose. Ce que mangent les lapins domestiques n’est pas vraiment différent de ce qu’ils mangent dans la nature. C’est pourquoi une partie vitale de leur alimentation devrait être constituée de fibres. C’est un élément fondamental pour maintenir leur délicat système digestif en parfait état. Pour comprendre l’importance de cet aspect, il faut inévitablement en savoir un peu plus sur le fonctionnement du corps du lapin. Les fibres sont la clé du maintien d’une mobilité correcte de l’intestin, ce qui, dans le cas du lapin, est vital pour sa santé. Les lapins ont un très gros caecum dans lequel vit une importante population de bactéries capables de fermenter le foin et de tirer parti de ses nutriments. Pour que ces bactéries bénéfiques soient en équilibre, les fibres ne sont pas les seules à être importantes.

Il est également important que le régime alimentaire du lapin ne change pas de manière significative. Une variation drastique pourrait provoquer la croissance de bactéries nocives et même compromettre leur vie. C’est pourquoi, chaque fois que nous ajoutons un nouvel aliment, l’idéal est de le faire à petites doses jusqu’à ce que le corps s’y habitue.

En outre, le régime alimentaire du lapin doit comprendre des aliments qui contribuent à l’usure des dents. Les incisives des lapins sont en croissance constante et pour éviter des malformations ou des maladies, elles doivent être rongées. Attention : le classique est de croire que la carotte est le remède parfait à cela. Cependant, il faut savoir qu’un excès peut être négatif pour leur alimentation.

Ils ont besoin d’avoir une alimentation équilibrée

Comprenant l’importance d’une alimentation équilibrée, voyons ce que mangent les lapins domestiques sans perdre de vue un aspect. Les besoins en hydratation de ces animaux sont élevés en raison de leur alimentation. C’est pourquoi il est primordial qu’ils disposent toujours d’eau fraîche et propre. Une exigence qui nous amènera à changer l’eau quotidiennement ou au maximum tous les deux jours. Et maintenant entrons dans le vif du sujet.

Le foin, un aliment de base pour le lapin

Le foin est la première chose qui nous vient à l’esprit lorsqu’on nous demande ce que mange un lapin domestique. Il représente en effet 80% de l’alimentation de ces animaux. Ainsi, non seulement ils doivent toujours avoir du foin à leur disposition. Il est important de comprendre que le foin n’est pas seulement leur principale source de fibres. Elle est également une alliée pour empêcher la croissance de leurs incisives.

Il existe deux types de foin : ceux qui sont composés d’herbes et de fleurs séchées et ceux dans lesquels sont présentes des légumineuses telles que la luzerne. L’idéal est que notre lapin mange les deux types car chacun a ses avantages. Le foin de légumineuses a une proportion plus faible de fibres mais contient les nutriments nécessaires au lapin. Le foin d’herbe, qui est composé d’herbes et de fleurs, implique d’offrir au lapin ce qu’il pourrait manger dans la nature. C’est pourquoi, combinés en tandem et toujours choisis frais, ils apportente la base idéale de fibres pour le lapin.

Idéalement, il faudrait changer ce foin chaque jour. Le lapin apprécie d’avoir du foin bien frais. N’oubliez pas également que le foin peut fermenter et pourrir si vous le laissez trop longtemps.

Des légumes pour cet animal herbivore

Les lapins sont des animaux purement herbivores, les légumes ont donc une place prépondérante dans leur alimentation. Non seulement ils leur fournissent des nutriments, mais en plus et en raison du pourcentage d’eau qu’ils contiennent, ce sont des aliments nécessaires à la santé de leurs reins.

Mais attention, car tous les légumes ne sont pas bénéfiques pour le lapin. L’idéal est que le régime alimentaire du lapin contienne des feuilles comme le basilic, le cresson ou les feuilles de carotte. On peut aussi parfois administrer de la laitue, de la roquette, des feuilles ou la tige de brocoli ou de blette. Et, de manière plus occasionnelle, des légumes à forte teneur en sucre comme les carottes. Au-delà de ceux qui sont bénéfiques, il y en a d’autres que nous devons écarter complètement. Il s’agit de pommes de terre, d’oignons, de choux-fleurs ou d’ail.

La quantité de légumes recommandée par jour correspond approximativement à la teneur d’une tasse. Idéalement, chaque portion devrait contenir trois légumes différents et la dose quotidienne devrait être divisée en deux.

Les fruits, pour le plaisir

Comme nous l’avons dit en parlant de la carotte, nous devons éviter de donner trop de sucre à notre lapin. Quelque chose de compliqué, puisque les lapins sont des amateurs de bonbons. C’est pourquoi la consommation de fruits doit constituer une part minimale de leur alimentation.

Les pommes sans pépins ni tiges, les myrtilles, les oranges avec la peau, les bananes sans la peau, les poires ou les fraises sont quelques-uns des fruits que vous pouvez donner à votre lapin à petites doses. Ne leur en donnez pas plus de trois fois par semaine et dans d’infimes quantité

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *